Bobby Fischer Bobby Fischer est un joueur d’échecs légendaire. Il traverse le monde des échecs telle une étoile filante. Son ascension est fulgurante et parvenu au titre suprême de champion du monde, il disparaitra dans un monde parallèle : le sien.  Robert James Fischer (dit Bobby) naît le 9 mars 1943 à Chicago aux Etats-Unis. Sa famille s’installe à New York en 1949. En 1957 il gagne le championnat des Etats-Unis. En 1958 il reçoit le titre de Grand Maître International (GMI). Il devient champion du monde en 1972 à Reykjavik en battant le joueur soviétique Boris Spassky dans un match légendaire, qualifié de match du siècle. C’est le temps de la guerre froide, la rivalité USA/URSS se retrouvait donc tout à coup symbolisée sur l’échiquier. Son classement ELO est alors de 2785 points. En 1975, Bobby Fischer doît défendre son titre contre Anatoly Karpov. Mais Fischer refuse les conditions du match fixées par la FIDE et veut imposer les siennes. La FIDE ne cèdera pas et Fischer sera déchu de son titre. Karpov devient champion du monde. Fischer disparait alors quasiment du monde et les informations sur ses activités sont très rares. En 1981 il est arrêté par erreur par la police de Pasadena ! A la suite de cette mésaventure il écrira un petit livre dénonçant sévèrement les conditions de sa détention qui dura 2 jours. En 1992 en Yougoslavie, un match revanche (non officiel) fut organisé entre Fischer et Spassky. Fischer gagne facilement ce match. Le gouvernement américain le condamne pour ne pas avoir respecté l’embargo en vigueur contre ce pays. Il risque maintenant jusqu'à dix ans de prison s’il revient aux Etats-Unis. Bobby Fischer est à l’origine de deux inventions : la pendule Fischer (la pendule digitale permettant un ajout de temps à chaque coup joué) et le « Fischer Random Chess » (variante des échecs où la position initiale des pièces est tirée au sort). Depuis l’an 2000, il vit au Japon, en 2004 il sera arrêté car son passeport a été annulé par les autorités américaines. En 2005, il est finalement accueilli par l'Islande qui lui offre la nationalité islandaise afin d'échapper aux poursuites de l'état américain. Il est décédé le 17 janvier 2008 à l'age de 64 ans. Il restera pour toujours le symbole du génie échiquéen.

Ecouter l'interview de Bachar Koualty par Robert Fontaine sur le site ECHECS.COM

[Portrait publié le 20/03/2004 et mis à jour le 21/01/2008]
Pour aller plus loin : artcile Wikipédia et Wikipédia , et aussi : http://bobbyfischer.net

Prochain portrait : Garry Kasparov