Musique - Echecs - Informatique - Bretagne

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - white stripes

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 5 octobre 2005

The White Stripes et la nouvelle scène de Détroit

The White Stripes Un livre de Florent Mazzoleni paru en 2005 aux éditions Hors Collection. 70 pages richement ilustrées en couleur qui décrivent l'histoire de ce duo de Détroit devenu mondialement célèbre et portant haut et fort l'étendard du rock, le vrai. Le livre procède de façon chronologique et commence par planter le décor et le contexte particulier de la ville de Détroit. Voici ce qu'en dit Jack : "Détroit est grise et sale en permanence, pauvre et éreintée. C'est une ville ou l'on retrouve le pire de tous les maux. Ce qui probablement nous motive pour rechercher la beauté, où qu'elle soit". Surnommée "Motor City", Détroit était la ville de l'industrie automobile, mais la fin des années soixantes et le choc pétrolier de 1973 sonneront le déclin. Néanmoins des groupes comme Les Stooges (le groupe d'Iggy Pop) et MC5 (MC pour Motor City) émergeront avec un rock traduisant ce contexte difficile. Les White Stripes revendiquent cette héritage mais également celui du blues. Jack déclare "J'aime tellement cette musique que la moindre des choses que je puisse faire est de lui rendre hommage". Et il le fait à merveille, écouter le titre Death Letter ! Avoir avoir décrit tout ce contexte et les débuts du duo dans le détail (les 30 première pages), le livre continue l'histoire du groupe en s'appuyant sur les cinq albums du groupe : The White Stripes (1999), De Stijl (2000), White Blodd Cells (2001), Elephant (2003) album de la consécration avec le titre Seven Nation Army et Get behind me Satan (2005), sans oublier l'excellent dvd live Under Blackpool Llights (2004) (lire mon billet). Six pages complètes sont également consacrées à la nouvelle scène de Détroit et des groupes comme The Soledad Brothers. Pour les curieux, Jack et White ne sont pas frère et soeur mais ex mari et femme. White est le nom de famille de Meg. Si vous voulez savoir l'origine de Seven Nation Army... alors lisez ce livre ;-)

vendredi 8 avril 2005

The White Stripes - Under Blackpool Lights

The White Stripes - Under Blackpool Lights Rock'n'roll can never die chantait Neil Young... si vous commenciez à douter alors écoutez et regardez ce dvd ca devrait vous rassurer ! En 26 titres live, Meg (batterie) et Jack (guitare et chant) font une véritable démonstration. Jusqu'à ce dvd je restais un peu sceptique sur le groupe. Mais ce concert, enregistré en janvier 2004 à Blackpool est vraiment une révélation. Les titres interprêtés prennent une autre dimension. Les deux premiers titres (When I hear My Name et Black Math) donnent le ton du concert : énergie et distorsion sont au rendez-vous. Jack est très en forme vocalement. Les titres sont souvent interprêtés sur un tempo plus rapide (comme Seven Nation Army notamment). A noter une reprise d'anthologie de Jolene (le titre de Dolly Parton). Et aussi une très bonne interprêtation du titre blues Death Letter de Sun House. Du coté qualité dvd, il y a quand même un petit détail qui fâche : le concert a été filmé en super 8, certes ca donne un style mais si vous êtes sensible à la qualité de l'image il faudra fermer les yeux ! Mais à part ca rien à dire, le son est bon, le livret est correct avec une mini-présentation de chaque titre. Un seul conseil : insérez le dvd dans votre lecteur et vous resterez accroché pour tout le concert. 75 minutes de rock, du vrai ! Ca fait du bien.

Pour aller plus loin
http://www.whitestripes.com : Le site officiel
http://www.brokenbricks.com : Paroles et Tablatures !