Musique - Echecs - Informatique - Bretagne

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - échecs

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 16 septembre 2009

Match Karpov-Kasparov

C'est l'affiche officielle du match... ils auraient pu faire un effort ! Cela fait très soviétique.

Eh oui ! Il n'y a pas que les rock stars qui ont le privilège des come-back. 25 ans après leur première confrontation* pour le titre mondial, les 2 K sont de retour pour une rencontre "spectacle" (4 parties semi-rapides  et 8 blitz) du 21 au 25 septembre à Valence.

Le site officiel http://www.matchkarpovkasparov.com

* Pour mémoire : la première confrontation entre les 2 K débuta le 14 septembre 1984 à Moscou. Le vainqueur devait être le premier à gagner 6 parties. Karpov pris le dessus et mena 5-0 ! Mais les séries de parties nulles se succédèrent et Kasparov remonta au score. Karpov, épuisé physiquement, perd les 47 et 48 ième parties ! Le score est alors de 5-3 quand la décision fut prise par le président de la FIDE d'arrêter le match ! Un nouveau match commença en septembre 1985 (limité cette fois en 24 parties). Kasparov remporte le titre sur le score de 13-11 (5 victoires)

Article Wikipédia : Garry Kasparov, Anatoly Karpov

Bibliothèque d'ouvertures en ligne

J'avais déjà évoqué le site Shredder avec le billet sur les tables de finales. Le site propose également une bibliothèque d'ouvertures en ligne. Tout comme les tables de finales, sa présentation est sobre, simple et efficace. Trois qualités rarement réunies sur un site web ! La page est en anglais mais vous pouvez choisir un affichage en français du code ECO de l'ouverture. Vous pouvez retourner l'échiquier (bouton Flip board).

Une fonctionnalité très pratique est l'import d'une position FEN (bouton Input FEN). Vous pouvez générer une position FEN à partir de l'échiquier en ligne iEchecs.
A utiliser sans modération !

lundi 23 février 2009

Chess 960 - Fischer Ramdom Chess (FRC)

chess960.png Chess960 est le nom d'une variante du jeu d'échecs. Le diagramme ci-contre illustre clairement le principe : la position initiale des pièces est modifiée.

Cette variante a été formalisée (et non inventée) par l'ancien champion du monde Bobby Fischer. Le terme de Fischer Random Chess (FRC) est aussi utilisé pour désigner cette variante mais Chess960 est devenue l'appellation "officielle" (volonté de ne pas associer le nom d'un joueur, voir ici). L'objectif est d'échapper à la théorie des ouvertures. Un joueur qui souhaite progresser devra absolument travailler ces ouvertures s'il ne veut se retrouver dans une position perdante au bout de 10 coups ! Avec le Chess960 tout reste à découvrir et imaginer !

iEchecs vous permet de générer une position de Chess960. Lancer le panneau d'option et cocher l'option Chess960. Chaque clic sur le bouton Nouvelle Partie initialisera une nouvelle position. Les versions récentes des logiciels d'échecs incluent souvent cette variante. Avec iEchecs vous pouvez également importer et rejouer une partie de Chess960.

Les règles pour une partie de Chess960 sont identiques aux échecs classiques. La seule particularité étant pour le roque. Pour roquer, si les règles classiques sont remplies (le roi n'est pas en échec, roi et tour n'ont pas bougé, plus de pièce entre le roi et la tour) alors le joueur peut effectuer le roque en positionnant roi et tour comme aux échecs classiques. Avec iEchecs, pour roquer facilement en Chess960 il suffit de déposer la tour sur le roi (déplacer le roi de deux cases ne couvre pas tous les cas)

Petite curiosité amusante du Chess960, suivant la position du roi et de la tour, le premier coup d'une partie pourra être le petit ou le grand roque ! (cas où le roi et la tour sont juste permutés)

Pour plus de détails : article Wikipédia en anglais et français (beaucoup moins complet, avis aux amateurs pour le compléter...)

mardi 9 décembre 2008

Europe-Echecs et autres revues sur les échecs

europe-echecs.png La revue papier Europe-Echecs existe depuis janvier 1959. Elle fêtera ses 50 ans l'année prochaine !
Elle est également consultable en ligne sur le site d'Europe-Echecs moyennant un abonnement.

Lire la rubrique consacrée à la revue sur le site Europe-Echecs

Il existe 3 autres revues téléchargeables gratuitement (au format pdf) depuis le site de la FFE (Fédération Française des Echecs)

  • échec et mat : Le magazine de la fédération
  • échecs et mat junior : La magazine des jeunes
  • FFE News : La lettre d'information de la FFE

mardi 18 novembre 2008

Comment battre papa aux échecs

comment_battre_papa_aux_echecs.png En un mot excellent !

Ce livre de Murray Chandler (GMI) est paru en 2006 aux éditions Olibris (maison spécialisée dans l'édition de livre d'échecs). Introduction, sommaire et extrait téléchargeables ici.

M. Chandler présente avec précision et clarté 50 tableaux de mat qui reposent sur des schémas classiques (mat du couloir, sacrifice en h7, sacrifice d'attraction...). Il insiste sur la nécessité de connaitre parfaitement ces positions souvent simples et surtout plus faciles à mémoriser que telle ou telle variante d'ouverture. Ces positions apparaitront toujours plus ou moins dans une partie, il est indispensable de les maitriser pour progresser. Une série de 30 exercices permet de s'entrainer.

De plus l'auteur n'oublie pas d'expliquer l'origine du nom des mats : mat d'Anastasie, de Lolli, de Blackburne, de Legal, de Damiano, de Boden... De quoi étoffer votre culture échiquéenne.

Un livre plein d'humour également : de nombreuses remarques vous feront sourire ! Exemple : Et qu'est-ce que je fais si papa ne roque pas ? (effectivement tous les tableaux de mat suppose avoir roqué !) Et ce délicieux chapitre : Que faire si papa s'appelle Garry Kasparov ? (la réponse est excellente...)

Petite précision : ce livre ne s'adresse pas tout de même aux débutants absolus, il faut connaitre les règles, la notation algébrique et avoir déjà joué un minimum. Et pour les joueurs plus expérimentés, je peux vous assurer que ce livre est bien plus qu'une révision des bases !

A commander d'urgence pour Noël ! Et à lire avant vos enfants ;-)

mercredi 5 novembre 2008

Les tables de finales

finale.png Les tables de finales (endgame tablebase en anglais) permettent à partir d'une position donnée sur l'échiquier de connaître sans aucun calcul si le résultat est un gain, une nulle ou une défaite pour la couleur qui est au trait. (Trait au blanc signifie que c'est aux blancs de jouer)

Depuis 2006 , l'ensemble des tables pour 3, 4, 5 et 6 pièces sont disponibles. Les tables de 7 pièces sont en cours de calcul. Dans des positions complexes, difficile à cerner pour un être humain (comme Dame+Pion contre Dame) votre ordinateur vous affichera instantanément le résultat. Par exemple dans la position ci-contre : aux blancs de jouer c'est mat en 82 coups (h5 étant le seul coup gagnant), aux noirs de jouer c'est nulle !

Ces tables peuvent être téléchargées et utilisées avec tous les programmes d'échecs récents. Elles sont également disponibles en ligne. Je vous recommande le site de Shredder (interface simple et pratique pour saisir une position et apparemment le serveur est rapide)

L'existence de ces tables a permis de faire quelques avancées sur des finales complexes. Il faut bien préciser que cela relève plus de la curiosité échiquéenne que d'un intérêt pratique pour le joueur. D'autant plus que la règle des 50 coups est ignorée pour ces tables mais cette règle est toujours valable en compétition. (Rappel : un joueur peut demander la partie nulle si 50 coups ont été joué sans prise et sans coup de pion).

Un exemple incroyable : Mat en 262 coups avec Tour+Cavalier contre Cavalier+Cavalier (voir l'article de Chessbase écrit en 2002)

Pour plus de détails : l'article Wikipédia en anglais est très complet avec de nombreuses ressources citées en référence.

Cette technique a été appliqué au jeu de dames (échiquier 8x8). Le nombre de position étant plus limité qu'aux échecs, la totalité des positions (500 milliards de milliards) a pu être calculé ! On sait donc aujourd'hui qu'une partie de dames (en supposant de toujours jouer le meilleur coup) se terminera toujours sur un match nul. L'ordinateur est donc imbattable au jeu de dames (8x8). Pour plus de détails : voir l'article de Chessbase.

Le jeu de dames (8x8) résolu, vous penserez logiquement : et pourquoi pas les échecs ? Un jour vous jouerez votre premier coup 1.e4 et l'ordinateur annoncera Mat en 92 coups ! Eh bien je vous rassure le nombre de positions aux échecs est sans aucune comparaison possible avec les dames. Vous pouvez dormir tranquille... et puis de toutes façons l'ordinateur est déjà quasi imbattable, table de finales ou pas !

samedi 1 novembre 2008

Les finales - Tome 1 et 2 - Alain Villeneuve

lesfinales.png Ces 2 tomes (paru en 1998 en seconde édition, 1ère édition en 1982) vous feront découvrir un panorama complet des finales.

La finale désigne la troisième et dernière phase d'une partie d'échecs (après l'ouverture et le milieu de partie). Dans cette phase, les dames ont souvent disparu et il ne reste que une ou deux pièces dans chaque camp. C'est une phase souvent technique pour laquelle il est indispensable d'apprendre et de maîtriser quelques principes de base. Mais les cas particuliers et les pièges sont nombreux. La force de ces ouvrages est de présenter clairement les principes généraux pour chaque type de finales.

  • Le premier tome traite des finales élémentaires, des finales de tours et des finales de pions.
  • Le second tome traite des finales de dames, de fous et de cavaliers

Récemment (décembre 2007) l'auteur a publié de nombreuses corrections et compléments sur ces analyses. Vous pouvez consulter ces corrections sur le site mjae.

Chaque tome compte plus de 300 exercices ! Au travail !

mardi 28 octobre 2008

Arena - Interface graphique gratuite pour moteur d'échecs

arena.jpg Arena est une interface graphique gratuite (GUI : Graphical User Interface) pour les programmes d'échecs. Arena supporte les protocoles Winboard et UCI et peut donc être utilisée avec de nombreux moteurs gratuits disponibles sur Internet. Arena est toujours en cours de développement mais la version béta 1.99 est à priori assez stable (j'ai constaté quelques soucis de rafraichissement de l'affichage). Je l'ai testé avec le moteur Rybka 2.2 (voir mon billet précédent).

Le site est en anglais et je trouve la présentation un peu confuse (beaucoup de liens dans tous les sens...) Voici donc les deux liens directs pour :

  1. Télécharger l'interface Arena Version 1.99 (béta 5)
  2. Télécharger le moteur Rybka 2.2

Pour plus de détails : le site officiel Arena

samedi 25 octobre 2008

Rybka 3 - Champion du monde des programmes d'échecs

rybka3.jpg Dans le monde des programmes d'échecs (chess engine), Rybka est un nouveau venu qui en seulement 2 ans a réussi à détrôner les Fritz, Junoir, Shredder et autres Hiarcs qui jusqu'à maintenant se partageaient le titre de champion du monde.. Rybka s'impose en 2007 et 2008 comme le nouveau champion du monde des programmes d'échecs.

Pour plus d'infos :

Rybka 3 est payant mais le moteur en version 2.2 est gratuit et utilisable avec Arena l'interface graphique également gratuite. L'installation du moteur Rybka 2.2 sur Arena est décrite ici

lundi 20 octobre 2008

Championnat du monde d'échecs 2008 - Kramnik - Anand

WCC 2008 Du 14 octobre au 2 novembre 2008 se déroule le championnat du monde d'échecs dans la ville de Bonn en Allemgane. Anand est le champion du monde en titre et défendra son titre dans un match en 12 parties. Le match semblait prometteur mais après seulement 5 parties Anand même de deux points avec 2 victoires consécutives avec les noirs dans les 3ième et 5ième parties. Une victoire finale de Kramnik parait bien peu probable.

Pour suivre l'événement de nombreuses ressources sont disponibles sur internet :

A signaler, une interview vidéo de Vladimir Kramnik sur le site du Figaro

En anglais : l'incontournable site de Chessbase (avec de nombreuses photos de l'événement)

Bon match !

samedi 8 mars 2008

Chessbase Light 2007 - Base de données pour parties d'échecs

chessbaselight.png Chessbase Light 2007 est un logiciel gratuit édité par Chessbase. C'est un gestionnaire de base de données de parties d'échecs. CB Light permet de faire une analyse pour une position donnée (mais ne permet pas de jouer contre l'ordinateur). La version light est limitée à 32.000 partie. Une fonctionnalité pratique : la génération de page html au format chessbase comme cet exemple

Vous pouvez également essayer ChessDB, un autre gestionnaire gratuit de parties d'échecs. Il est basée sur le code du projet Scid, autre base de données qui n'est plus développé depuis 2004.

dimanche 13 janvier 2008

Bonne Année 2008

iechecs.png

Et si votre première résolution pour 2008 était de vous mettre aux échecs.

Découvrez l'Univers des échecs et apprenez facilement les règles avec iEchecs, l'échiquier en ligne.

et aussi une sélection de plus de 200 sites (liens garantis valides au 12 janvier 2008)

mardi 3 juillet 2007

José - Jeu d'échecs gratuit 2D et 3D

image José est un jeu d'échecs gratuit aux fonctionnalités très complètes. Ecrit en Java il est multi plateforme (Windows, Linux, Max). Il est fourni avec les moteurs Spike (moteur par défaut) et Toga. Le site est en anglais mais à l'installation vous pourrez choisir le français. Vous pouvez le télécharger sur cette page.

  • Base de données pour stocker les parties (MySQL)
  • Import/Export des fichiers PGN
  • Vue 2D (redimensionnée à la taille de la fenêtre)
  • Vue 3D  paramétrable : zoom, couleur, rotation, horloge...
  • Support des protocoles XBorad et UCI pour gérer des moteurs de jeu
  • Gestion des variantes Fischer Random Chess, Chess 960 et Shuffle Chess
  • Bibliothèque d'ouvertures avec codes ECO
  • Recherche d'une position
  • Génération de page HTML et document PDF

image

mercredi 31 janvier 2007

Illusion d'optique

Ou est le cavalier blanc ? C'est incroyable mais je vous garantie que les deux cavaliers et leurs cases sont de couleurs strictement identiques. Oui ! les deux cases où sont les cavaliers sont de la même couleur. Vous trouverez (en anglais) toutes les explications dans l'article paru sur Chessbase. Pour les sceptiques, copier-coller l'image dans un éditeur (paint suffit) et constatez par vous-même ! Il existe d'autres illusions toutes aussi incroyables. Vous trouverez toutes ces illusions et les explications sur eChalk optical illusions.

vendredi 22 décembre 2006

Shredder Computer Chess

Shredder Computer Chess Le site Shredder Computer Chess vous permet de

le tout gratuitement et de manière simple et efficace !

samedi 14 octobre 2006

Vladimir Kramnik champion du monde d'échecs

Vladimir Kramnik Le match de réunification sous l'égide de la FIDE pour le titre de champion du monde d'échecs vient de se terminer sur la victoire de Vladimir Kramnik qui l'emporte sur Veselin Topalov à l'issue des parties rapides. Ce match ne restera pas comme un grand cru ! De nombeuses erreurs ont été commises par les deux joueurs, de plus l'ambiance était des plus tendu après que l'équipe de Topalov est accusée V. Kramnik de tricher ! Plus d'infos sur le site de l'échiquier Niçois et le site de Chessbase.

mercredi 12 janvier 2005

Le jeu d'échecs - Collection Que sais-je ?

Le jeu d'échecs - Collection Que sais-je ? Le jeu d'échecs écrit par Jérôme Maufras vient de paraître dans la collection Que sais-je (N° 1592) des éditions PUF. En attendant de pouvoir le lire et donner mon avis voici la notice de l'éditeur :

Professeur d’Histoire Géographie, Jérôme Maufras est chroniqueur sur un site d’informations échiquéennes et membre de la Fédération Française des Echecs.

Les soixante-quatre cases et les trente-deux pièces noires et blanches du jeu d’échecs exercent une fascination universelle. Fascination pour les grands maîtres, pour ce combat sans mort mené à chaque partie, pour ce jeu dont ni l’homme, ni la machine n’a trouvé LA solution, pour cette lutte des idées et des hommes autour d’un plateau qui devient représentation du monde. En retraçant leur histoire, histoire des pratiques, des stratégies, des grands joueurs, ou encore des représentations de l’échiquier dans nos imaginaires, cet ouvrage montre comment, depuis plus de quinze siècles, les échecs ne sont pas simplement un jeu, un art, un sport ou une science, mais un miroir du monde qui les a créés.

mercredi 24 mars 2004

Dossier pédagogique de la BNF

La BNF (Bibliothèque Nationale de France) propose une série de dossiers sur les grandes aventures humaines. Le dossier sur le jeu d'échecs est très réussi. Très belle présentation avec des images de qualité (textes anciens et manuscrits), et même des animations 3D pour visualiser les pièces du jeu de Charlemagne.
Malheureusement la section histoire présente le Chaturanga à quatre joueurs comme l'ancêtre direct des échecs. Cette idée, largement répandue et reprise dans de nombreux ouvrages, ne résiste pas à une analyse sérieuse. Je vous invite à consulter le site de référence de Jean-Louis Cazaux consacré à l'origine des échecs. Une page complète démontre pourquoi cette idée est fausse.

page 2 de 2 -