Musique - Echecs - Informatique - Bretagne

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Les grands guitaristes

Portrait des grands guitaristes du blues, du rock et du jazz.

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 4 février 2008

Wes Montgomery en vidéo - Full House

Fabuleux, merci Dailymotion ! Vidéo de Wes Montgomery jouant Full House.

samedi 19 février 2005

Django Reinhardt

Django Reinhardt Jean-Baptiste Reinhardt est né en Belgique près de Liverchies le 23 janvier 1910 dans une famille tsigane. Très tôt il joue du banjo puis de la guitare. Il découvre le jazz et commence à gagner sa vie en jouant dans les bals parisiens. A dix-huit ans il est victime d'un incendie dans sa roulotte. Gravement brûlé, il ne garde que deux doigts valides (l'index et majeur) à la main gauche. Néanmoins il réussira à développer une technique hors du commun et jouera donc tous les solos avec deux doigts ! En 1934, il fonde avec le violoniste Stéphane Grappelli le quintette du Hot Club de France. Le duo Reinhardt / Grappelli connaît un énorme succès et signera des standards du jazz : Nuages, Minor Swing, Les Yeux Noirs. Après une tentative de carrière aux Etats-Unis après la guerre, Django prend une semi retraite musicale dès 1947. Il décède d'une congestion cérébrale le 16 mai 1953 près de Fontainebleau. Célèbre de son vivant, sa légende ne cessera de grandir. Il est l'un des rares guitaristes européens a avoir acquis une renommée mondiale et défini une nouvelle branche du jazz : le style manouche. Django fera de la guitare Selmer-Maccaferri le symbole du jazz manouche.

Pour aller plus loin
http://fr.wikipedia.org/wiki/Django_Reinhardt
http://www.about-django.com/accueil/accueil.php
http://www.djangomontreal.com/
http://www.gadjodrom.com/

Prochain portrait : Eric Clapton

dimanche 13 février 2005

Jimmy Page

Jimmy Page Jimmy Page est l'un des guitaristes les plus influents de l'histoire du rock. James Patrick Page est né le 9 janvier 1944 à Heston (près de Londres). Ancien étudiant des beaux-arts, il débute sa carrière comme guitariste de studio. En 1966, après le départ d'Eric Clapton, il rejoint le groupe des Yardbirds pour deux ans. En 1968, il fonde les New Yardbirds avec Robert Plant (chant), John Paul Jones (basse) et John Bonham (batterie). Renommé en Led Zeppelin le groupe connait une ascension fulgurante et leurs quatre premiers albums marqueront l'histoire du rock. En 1980, la mort de John Bonham signe tragiquement la fin de l'aventure. Jimmy Page continuera une carrière solo. En 1994, il collabore à nouveau avec Robert Plant pour le très bon album "No Quarter" (reprenant des titres de l'album Led Zepellin III de 1970).



Jimmy Page s'affirmera comme un compositeur de talent même si à ses débuts il reprend à son compte des titres sans citer leurs auteurs ce qui lui vaudra de nombreuses critiques. Il signera des titres autant blues, rock, hard-rock que folk. Virtuose de la guitare électrique avec la célèbre Gibson Les Paul, son jeu en acoustique sera également reconnu. Il sera l'un des premiers à intégrer des influences celtiques et orientales. Le double DVD et le triple album live How the west was won parus en 2003 constituent deux excellents témoignages de la légende Led Zeppelin et du talent de Jimmy Page.

Pour aller plus loin
Une biographie de Jimmy Page sur l'excellent site Py Zeppelin
Le site officiel de Led Zeppelin
Prochain portrait : Django Reinhardt

mercredi 26 janvier 2005

Kenny Burrell

Kenny Burrel - Midnight BlueKenny Burrell est né le 31 juillet 1931 à Détroit dans le Michigan. Il commence sa carrière au début des années cinquante. Il joue avec de nombreux jazzmen (Dizzy Gillepsie, Oscar Peterson, Benny Goodman, Jimmy Smith, Stan Getz, Gil Evans...) et enregistre plus d'une centaine d'albums. Le jeu de Kenny Burrell se caractérise par sa sobriété et son efficacité : pas de démonstration inutile de virtuosité, juste le bon accord et la bonne note au bon moment. Pour découvrir ce guitariste, je vous conseille d'écouter son chef d'oeuvre "Midnight Blue" (1963). Un album jazz & blues où chaque titre crée une véritable atmosphère : Chitlins Con Carne (qui sera repris avec brio par Stevie Ray Vaughan), Mule, Soul Lament, Midnight Blue sont à écouter d'urgence ! Deux autres très bons albums avec des styles très différents : "Guitar Forms" (1964) et Kenny Burrell & John Coltrane (1958). Depuis 1978, Il enseigne aussi l'histoire du jazz à l'université de Los Angeles. Il est reconnu par tous comme un parfait ambassadeur et "gentlemen" du jazz.

Pour aller plus loin www.allmusic.com

Prochain portrait : Jimmy Page

dimanche 9 janvier 2005

Chuck Berry

Chuck Berry Chuck Berry est LE guitariste du rock'n'roll. Il est né le 18 octobre 1926 à Saint Louis dans le Missouri . En 1955, c'est Muddy Waters qui le remarque et le présente à la maison de disques Chess Records. Chuck Berry enregistre une série de morceaux qui deviendront des standards incontournables du rock'n'roll. En 1955, "Maybellene" sera le premier succès, puis "Roll over Beethoven" en 1956, "Sweet Little Sixteen" et bien sur "Johnny B.Goode" en 1958 qui deviendra le véritable hymne du rock'n'roll avec son riff d'intro que tout guitariste amateur se doit de connaître. Citons aussi l'excellent Memphis, Tennessee (1959). Chuck Berry est également connu pour sa célèbre "Duck Walk" (marche du canard en jouant de la guitare). Mais autant pour le jeu de scène que pour les riffs de guitares il faut rendre hommage à une influence majeure de Chuck Berry : T-Bone Walker. Un guitariste de blues qui 10 ans avant Berry faisait déjà du rock'n'roll. Ecouter c'est vraiment incroyable ! Pour une histoire de mœurs, Chuck Berry sera emprisonné deux ans en 1962. Après sa sortie de prison il peinera à retrouver sa créativité (malgré quelques succès comme "No particular place to go" ou "You never call tell" qui connaîtra une seconde jeunesse avec le film Pulp Fiction !). En 1966 il quitte Chess Records, sa carrière continuera alors avec de nombreux concerts souvent critiqués pour leur qualité. Le 10 et 11 janvier 2005 il sera en concert à l'Olympia ! John Lennon dira : "S'il fallait donner un autre nom au rock'n'roll, on pourrait l'appeler Chuck Berry".

Pour aller plus loin : Le site officiel de Chuck Berry
Prochain portrait : Kenny Burrell

jeudi 25 mars 2004

Jimi Hendrix

Jimi Hendrix -Live at Woodstock Jimi Hendrix est LE guitariste du 20ième siècle. Il est né le 27 novembre 1942 à Seattle. Prénommé Johnny Allen, il est rebaptisé James Marhsall par son père et surnommé Jimmy qui devient Jimi à son arrivée à Londres. Il commence la guitare en 1958 et accompagne de nombreux musiciens en tournée (comme les Isley Brothers, Wilson Pickett, Little Richard, King Curtis, Curtis Knight). Début 1966, il est à New York dans le Greenwich Village. Il forme son premier groupe Jimmy James & The Blue Flames où il commence à chanter. Il est remarqué par Chas Chandler (bassiste des Animals) qui lui propose de venir jouer sur la scène anglaise. Il arrive à Londres le 24 septembre 1966. Cette date marque le début d'un parcours hors du commun. Les semaines qui suivent voient naître le Jimi Hendrix Experience, avec Mitch Mitchell à la batterie et Noël Redding à la basse. En octobre 66, le trio fait sa toute première tournée en France et joue à l'Olympia en première partie de Johnny Halliday. Le premier 45t "Hey Joe" sort en décembre. De son vivant, Hendrix enregistre 3 albums studio : "Are you experienced ?" (mai 1967), "Axis : Bold as Love" (décembre 1967), "Electric Lady Land" (1968) et un live "Band of Gypsys" (1970), enregistré avec Billy Cox à la basse et Buddy Miles à la batterie. Jimi Hendrix participe aux 3 grands festivals : Monterey, qui marque son retour aux Etats-Unis, Woodstock, avec la célèbre interprétation de l'hymne américain et le concert sur l'île de Wight qui sera malheureusement sa dernière grande prestation. 15 jours plus tard, à l'aube de ses 28 ans, Hendrix meurt le 18 septembre 1970 à Londres. Les albums à titre posthume se comptent par dizaines. Je vous conseille "First days of the rising sun" (1997) et le concert "Live at Winterland" (1987).
Septembre 1966, septembre 1970, quatre années intenses pendant lesquelles Jimi Hendrix révolutionne la musique rock et la guitare électrique. Bien que gaucher, il utilise toujours des guitares de droitier montées à l'envers. La guitare Fender Stratoscaster blanche et l'ampli Marshall restent associés à cet artiste hors du commun. Je laisse la conclusion à Peter Townshend (des Who) qui résume son impact : "S'il ne reste qu'un nom dans toute l'histoire du rock'n'roll dans cent ans, ne cherchez pas, ce sera forcément Jimi Hendrix"

Pour aller plus loin
Jimi Hendrix Story , The voodoo child , Jimi Hendrix - The official website
Extrait musical : Hey Joe
Prochain portrait : Chuck Berry

jeudi 18 mars 2004

Wes Montgomery

Wes Montgomery Vous aimez la guitare mais vous ne connaissez pas le jazz ? Alors écoutez ce disque, et vous commencerez un long parcours à travers le jazz et ses guitaristes. Wes Montgomery fait partie de ces artistes météorites qui marquent à jamais leur époque (comme Jimi Hendrix pour le rock). Il naît à Indianapolis en 1925 et meurt brutalement d'une crise cardiaque à l'âge de 43 ans en 1968. Il est unanimement reconnu comme le meilleur guitariste des années 60. Son jeu se caractérise par un feeling et un swing probablement inégalés à ce jour. Wes Montgomery jouera sur une guitare Gibson L5 CES (Cutaway Electric Spanish) tout au long de sa carrière. Pour découvrir cet artiste, je vous conseille d'écouter en priorité l'album live Full House (1962), puis l'album studio "The incredible jazz guitar of Wes Montgomery (1960)", ensuite je suis convaincu que vous ne pourrez résister à découvrir les autres albums !

Pour aller plus loin :
www.zicline.com/dossiers/wes/wes.htm
www-music.duke.edu/jazz_archive/artists/montgomery.wes/
Prochain portrait : Jimi Hendrix.